Harisson Swing s'évertue depuis 2014 à faire danser les corps et serrer les cœurs grâce à son détonant mélange de Swing, de Chanson et de Jazz manouche !

Les « Harisson » sont issus de nombreux univers musicaux et offrent à leur public un cocktail aux saveurs manouches. Ils explorent le style et y glissent leurs influences en naviguant entre compositions et reprises. Ces cinq bretons nous invitent à chavirer entre valses, swing et chansons. Populaires, romantiques, humoristiques et parfois caustiques, leurs histoires dévoilent un regard teinté de nostalgie festive !

Discographie :

BivouaK, album, novembre 2019
Harisson Swing, album, 2016

Les musiciens

Guitare fond transparent

Alban
Schäfer

oie_EPIiyoH1boU9.png

Pierre-Olivier Cochet

Guitare fond transparent
oie_28171216vYHFtFIC.png

Maël

Dagorne

Saxo fond blanc
Guitare fond transparent

Brieuc

Largy

Batterie fond blanc
Harisson Swing

Antoine Gislong

L'histoire du groupe

L'histoire d'Harisson Swing démarre par la rencontre entre Maël Dagorne, saxophoniste et chanteur, et Brieuc Largy, guitariste. Ils ont un objectif : vivre de leur art. C'est pourquoi ils décident de prendre la route afin de faire résonner leurs morceaux dans toute la Bretagne. Leur répertoire est composé de reprises de la chanson française, de Brel à Brassens en passant par Dick Annegarn, et de compositions.

 

Le duo qui porte le nom de « Maëlito » autoproduira l'album « Demain j'arrête ». Titre prémonitoire ? Sans aucun doute ! Puisqu'ils décident naturellement de se tourner vers un nouveau répertoire ; celui du jazz manouche.

Après 150 concerts en duo, Maël souhaite agrandir l'équipage. C'est à ce moment que Vincent Solaire, guitariste, les rejoint en 2013, suivi de Pierre-Olivier Cochet l'année suivante. Ce dernier, bassiste, confira plus tard au reste du band qu'il avait décidé de pratiquer rapidement la contrebasse pour intégrer l'aventure.

 

Pas de doute, la musique et l'humain animent ce projet rodé de 150 concerts supplémentaires en quartet ! C'est sur la route et soufflé par le public que le nom d'Harisson Swing donnera son identité au groupe !

 

C'est après la production de leur premier album de promotion « Harisson Swing » et d'un concert donné à Quimperlé (29) devant 1500 personnes qu'un nouveau déclic sera provoqué : le groupe a besoin de plus de chevaux sous le capot et décide alors d'intégrer une batterie. Antoine Gisclong, batteur, tombe à pic !

 

Après une riche tournée en quintet durant l'été 2017, le groupe souhaite aller plus loin et s’investit alors à la création d'un spectacle dont la première aura fait salle comble au Centre culturel Athéna à Auray (56).

 

Grâce au soutien de son public, Harisson Swing auto-produira son second album « BivouaK » sorti en novembre 2019 ainsi que le clip « J'en ai marre ».

En 2020, Alban Schäfer succèdera à Vincent Solaire. Cette année si particulière n'aura pas eu raison de la créativité du quintet, puisqu'un nouvel EP est attendu à l'été 2021 !

 

En studio ou sur scène, le quintet explore les univers musicaux, partagent le studio avec des artistes incroyables et continue à avancer dans son grand voyage musical !